Abolition de l’esclavage

, par Yannis

Toute la presse n’a pas manqué de souligner, parfois ironiquement, le retard mis par le Mississipi à abolir l’esclavage.
En effet, ce n’est que le 16 février dernier que le sénat de cet Etat a fini par ratifier le treizième amendement de la Constitution des Etats-Unis, cent trente ans presque jour pour jour après son adoption par le Congrès, le 1er février 1865, quelques semaines avant la fin de la guerre de Sécession, qui surviendra le 9 avril.
Pourtant, lorsque l’on relit le texte intégral dudit amendement, il est permis de s’interroger :
« Première section. Ni l’esclavage, ni la servitude non volontaire, sauf en tant que punition pour crime pour lequel le coupable aura été dûment condamné, n’existeront plus à l’intérieur des Etats-Unis ou dans un endroit soumis à leur juridiction.
Seconde section. Le Congrès sera chargé d’appliquer cet article par une législation appropriée. »
Est-ce à dire que l’esclavage, du moins sous sa forme judiciaire, est toujours légal aux Etats-Unis ?
Robert Chesnais